Historique de FFF Malagasy Mahomby

 

Point de Départ : 1992 – La fin de la malgachisation de l’enseignement. 

Après plus de quinze années d’utilisation de la langue malgache dans l'enseignement scolaire, le gouvernement, soutenu par l’opinion publique, a décrété le retour du français comme langue d’enseignement pour tous. Cette décision fût lourde de conséquences puisque plus de 70% des enseignants d'alors étaient reconnus comme n’ayant pas un niveau de français suffisant pour s’en servir comme outils de travail et donc comme langue d’enseignement.

C’est de ce constat et de ces inévitables répercussions sur les futurs apprenants qui ne pourront bénéficier de la meilleure qualité d’enseignement possible, que les fondateurs de FFF Malagasy Mahomby ont décidé d’agir en s’appuyant sur cette idée simple : C’est de la qualité de l’enseignement d’aujourd’hui que dépendra le développement des malgaches de demain.

 

Les dates marquantes de la fondation :

  • 1992 :  - Création administrative de l’association.
  • 1993 : - Ouverture du Centre de Formation Universitaire en Développement (VIMM's), du Centre Culturel et du Centre de Publication à Fianarantsoa avec la parution du premier exemplaire, en langue malgache, du Journal de débat scientifique : Aina sy Hevitra.

  - Etablissement du partenariat avec l’IIZ-DVV - Association Allemande pour l’Education des Adultes.

  • 1995 : - Début du partenariat technique avec le Centre International d’Etudes sur le Développement Local de l’Université Catholique de Lyon (CIEDEL)
  • 1996 : - Transformation du Centre de Publication, en Centre de Documentation pour le Développement. Création et mise en place des activités d’Alphabétisation.
  • 1997 : - Création et mise en place d’activité d’Appui au Développement local avec l’établissement de centre d’enseignement à Ranomafana et Andranovorivato.

 - Création de centres VIMM’s extérieurs à Miarinarivo et Ambositra.

  • 1998 : - Création de l’Association Malgache pour l’Education des Adultes (AMEA), qui regroupe un grand nombres d'associations malgaches œuvrant dans le domaine de l'éducation pour adultes.
  • 1999 : - Début du partenariat avec le programme d’alphabétisation du PNUD pour la mise en place de l’Alphabétisation Fonctionnelle Intensive pour le Développement (AFI-D) à Madagascar.
  • 2002-2003 : - Mise en place de la première classe d’Action Scolaire d’Appoint pour Malgaches Adolescents (ASAMA) à Fianarantsoa.
  • 2003 : - Refondation du centre de formation supérieure en Ingénierie et Management des actions de Développement (IM-D) avec l’ouverture d’un cycle de cinq années d’enseignement en Développement Local et en Appui au Développement (INEA).
  • 2007 – 2009 : - Développement de nouveaux partenariats avec le Comité Catholique contre la faim et pour le Développement (CCFD) et l’Association Finlandaise Taksvarkki.

 

Les résultats obtenus :

Formation Supérieure :

  • L’établissement et la capitalisation d’un enseignement « supérieur » en langue malgache, au sein de trois institutions, pour des jeunes exclus du système universitaire classique depuis 1996. Les jeunes ainsi formés, sont revenus dans les campagnes et contribuent aujourd’hui au développement de ces régions.

 

Alphabétisation :

  • La conception, en partenariat avec le PNUD, de l’Alphabétisation Fonctionnelle Intensive pour le Développement (AFI-D). FFF Malagasy Mahomby avait la charge de créer et d’expérimenter, aussi bien techniquement que socialement,  tous les documents d’enseignements en langue malgache utilisés par le Programme Conjoint établis entre le PNUD et le gouvernement malgache.
  • L’adaptation de l’AFI-D afin qu’il réponde aux besoins d’apprentissage de courte durée et avec des effectifs réduits exprimés par les bénéficiaires du projet.
  • L’appui à la conception et à la mise en œuvre de l’ASAMA pour répondre aux problèmes des jeunes analphabètes de 11-15 ans exclus del’AFI-D.
  • La mise en place et le suivi de d’alphabétisation dans quatre régions de Madagascar en partenariat avec l'association finlandaise Taksvarkki.
  • La participation au développement de la méthode d’alphabétisation AFISOD et REFLECT à Madagascar en collaboration avec le partenariat de la DVV.
  • L'adaptation par un membre de FFF Malagasy Mahomby pour le Programme Conjoint du projet Ambohitsoratra.

 

Appui à la Société Civile :

  • La mise sur pied de diverses formations de renforcement associatif permettant à divers groupements paysans d’assumer leurs rôles d'acteurs de leur développement.
  • La réalisation et la parution de douze numéros d’un magazine de débat scientifique en langue malgache: Aina sy Hevitra, entre 1992 et 2000.
  • La participation de membres de FFF Malagasy Mahomby à divers colloques internationaux sur le thème du développement local : La Réunion, Maurice, Afrique du Sud, Kenya, Botswana, Bamako, Ghana, Pérou, France, Roumanie…
 

Objectif général de FFF Malagasy Mahomby :

Le développement de chaque malgache en tenant compte de ses propres spécificités.

 

Public ciblé :

Les jeunes exclus ou non du système scolaire et universitaire, les responsables locaux ainsi que tous les malgaches désirant prendre en charge son propre développement.

 

Statut : 

FFF Malagasy Mahomby est une association régie par l’Ordonnance 60 133 enregistrée auprès du Faritany de Fianarantsoa suivant récépissé n° 86 92 / SATF / ASS en date du 24 décembre 1992. 

 
Fifampiofanana Fanabeazana Fikolokoloana ho MALAGASY MAHOMBY, Powered by Joomla!; Joomla templates by SG web hosting . Modified by Sangitiana